La blanche ère geek

100% Geekochonaille !

Games in the pocket

Il y a des podcasts très bien réalisés, très bien animés, mais que je n’écoute pas car ils traitent de sujets ne m’intéressant pas.

Et puis il y a des podcasts qui traitent de sujets m’intéressant fortement,  mais que je ne peux pas apprécier à cause de tares rédhibitoires.

C’est le cas du podcast dont je vais vous parler aujourd’hui :

game in the pocket

Ce podcast est frustrant…

VRAIMENT TRÈS FRUSTRANT…

Tellement frustrant que je vais immédiatement passer la pause musicale.

A tout de suite.
115583718

Et c’était Laurent Vergez qui nous chantait ce qui faillit être un tube, mais qui tomba complètement dans l’oubli, c’est dommage…

Bon, qu’est ce qui cloche dans ce podcast ?

Le son principalement, il est mauvais, il faudrait vraiment que les créateurs de ce Podcast se penchent sur ce point, le niveau général du son est beaucoup trop faible, de même que la qualité d’enregistrement des voix est trop mauvaise pour être écoutable de manière confortable. Au final, on a l’impression d’écouter une simple conversation sur Skype,  de loin et avec une connexion pourrie.

C’est dommage car il y a d’autres podcasts dans le même cas qui s’en sortent très bien :

Ils passent un peu de temps pour améliorer l’expérience d’écoute, ils compensent en soignant l’habillage sonore, le rythme, le découpage de l’émission, le montage etc…

Un autre gros problème avec GAMES IN THE POCKET :  un des chroniqueurs de ce podcast,  que je ne nommerais pas car je ne suis pas là pour afficher les gens,  ni pour être blessant, devrait travailler et soigner ses interventions : Il ( ou elle ) semble ne pas être concentré quand il ( ou elle ) nous présente son jeu, on dirait qu’il ( ou elle ) fait autre chose en même temps, résultat, c’est laborieux a écouter car c’est très haché….  de plus il ( ou elle ) se perd sur des détails sans intérêts en voulant être trop précis,  et du coup sa présentation dure 3 fois plus longtemps qu’elle ne le devrait.

blablablapourquoi-faire-simple-quand-on-peut-faire-complique

Affublé de ces deux très gros problèmes,  quand on écoute GAMES IN THE POCKET,  il en ressort un sentiment de gâchis et c’est frustrant car le jeu vidéo mobile mériterait vraiment un Podcast bien produit, riche et bien rythmé !

Bon, n’allez pas croire que tout est à jeter dans GAMES IN THE POCKET hein !

Par exemple,  le choix des jeux chroniqué est souvent pertinent et intéressant,  grâce à ce Podcast,  il n’est pas rare de découvrir des jeux formidable à côté desquels on serait passé !

L’animatrice principale n’est pas mauvaise et on sent qu’elle essaie de faire ce qu’elle peut pour réveiller tout ça ! Mais on la sent un peu seule au monde hélas…

Franchement, ce podcast mériterait plus d’ambition et de travail !

Allez Games in the pocket, un peu d’effort que diable ! je suis sur que votre podcast pourrait devenir bien sympatoche ! faites en qu’un seul par mois, raccourcissez le si il le faut, mais soignez le !

Allez hop Mesdemoiselles , enfilez moi ça et au boulot !

Allez hop Mesdemoiselles , enfilez moi ça et au boulot !

T'inquiète pas jeune homme, j'ai aussi ce qu'il faut pour toi, choisi ta couleur et au boulot !

T’inquiète pas jeune homme, j’ai aussi ce qu’il faut pour toi, choisi ta couleur et au boulot !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 12 octobre 2015 par dans Présentations/critiques.
%d blogueurs aiment cette page :